Napredna pretraga

Pregled bibliografske jedinice broj: 664427

Economie Europeenne et les pays de Balkans


Kandžija, Vinko; Redžepagić, Srdjan; Kandžija, Tomislav
Economie Europeenne et les pays de Balkans // Economic system of European Union and accession of Bosnia & Herzegovina / Kandžija, Vinko ; Kumar ; Andrej (ur.).
Vitez: Vitez University of Travnik, 2013. str. 527-543


Naslov
Economie Europeenne et les pays de Balkans
(European economy and Balkan countries)

Autori
Kandžija, Vinko ; Redžepagić, Srdjan ; Kandžija, Tomislav

Vrsta, podvrsta i kategorija rada
Poglavlja u knjigama, znanstveni

Knjiga
Economic system of European Union and accession of Bosnia & Herzegovina

Urednik/ci
Kandžija, Vinko ; Kumar ; Andrej

Izdavač
Vitez University of Travnik

Grad
Vitez

Godina
2013

Raspon stranica
527-543

ISBN
978-9958-641-11-4

Ključne riječi
L’integration euro-atlantique, Balkans occidentaux
(Euro-Atlantic integration, Western Balkans)

Sažetak
Concept de l'organisation de la cohabitation sur le continent est une idée qui est la base de l'origine de l'actuelle Union européenne. Le 9 mai 1950 est considéré comme un début des intégrations des Etats européens quand Robert Schuman a fait une proposition pour création d'une organisation supranationale qui serait responsable pour la production de charbon et d'acier, et en 1957 sa proposition été réalisé, la Communauté européenne du charbon et de l'acier a été créé. La base de l'Union européenne a été conçue par le «Traité de Rome» instituant la Communauté économique européenne et la Communauté européenne de l'énergie atomique en 1957, qui ont été officiellement fusionnés dans la Communauté économique européenne en 1967, ensuite grâce a «L’Acte Unique européen» en 1986 l'intégration politique a été couronnée par le traité de Maastricht en 1992 quand «Traité sur l'Union européenne» a été adopté. En 1997 par «Le traité d'Amsterdam» certaines réformes ont été réalisées dans l'Union avec l'objectif de renforcer la coopération et de simplifier le système de l'Union européenne. Après la dissolution de la Fédération yougoslave et la formation de nouveaux Etats indépendants, les pays des Balkans occidentaux ont subi des transformations radicales au cours des deux dernières décennies. Après les années de guerre et d’instabilité qui ont suivi la chute du mur de Berlin est arrivée une période d’incertitude. Dans le même temps, chaque Etat a cherché à se donner une plus grande stabilité. Actuellement, ces pays s’emploient à obtenir leur intégration aux structures euro- atlantiques pour acquérir une stabilité et une prospérité permanentes. Ces dix dernières années, l’UE a exercé une influence déterminante dans les Balkans occidentaux. Cette région peut avoir devant elle un avenir stable à condition que l’on prenne les mesures appropriées et que l’on fasse les bons choix. En effet, la région n’est plus en guerre, la stabilité politique se renforce, tandis que les tensions ethniques, grâce principalement aux efforts de la communauté internationale, deviennent moins accentuées. La stabilisation économique était également en bonne voie jusqu’à ce que la crise financière mondiale vienne frapper cette région à son tour. Tous les pays de la région ont signé des accords de stabilisation et d’association (ASA) avec l’UE1 , et presque tous ont présenté une demande d’adhésion à l’Union. Les citoyens des Balkans voient enfin s’ouvrir les frontières de l’UE à la faveur d’un programme de libéralisation des visas. Un pays des Balkans occidentaux est déjà membre de l’UE et trois autres sont membres de l’OTAN ; plusieurs autres attendent à adhérer à l’UE, ou font tranquillement leurs premiers pas vers l’intégration euro-atlantique. Malgré ces progrès indéniables, il reste encore des difficultés à vaincre avant que les Balkans occidentaux puissent prétendre à une totale stabilité. Ce qui compte surtout, c’est de savoir tirer les leçons des échecs du passé récent. Aujourd’hui, en dépit de multiples efforts, les différends bilatéraux persistent et les tensions politiques et ethniques n’ont pas entièrement disparu, tandis que le crime organisé et la corruption ont toujours un degré inacceptable dans l’ensemble de la région. D’autre part, on sait que sans un ancrage européen fort, on risque de compromettre tous les efforts de la communauté internationale pour stabiliser la région. Et l’intégration européenne est la seule option qui puisse apporter aux Balkans occidentaux stabilité, paix et sécurité. Actuellement, les relations entre l’UE et les Balkans occidentaux ont pour le but principal le processus de stabilisation et d’association créé en 1999. L’objectif ciblé était d’aider ces pays à franchir l’étape de la transition vers une démocratie stable basée sur l’économie de marché en vue, à terme, de leur intégration pleine et entière dans l’UE.

Izvorni jezik
Fra

Znanstvena područja
Ekonomija



POVEZANOST RADA


Projekt / tema
081-0811403-1405 - Razvoj gospodarske konkurentnosti Hrvatske u procesu priključivanja EU (Vinko Kandžija, )

Ustanove
Ekonomski fakultet, Rijeka

Autor s matičnim brojem:
Vinko Kandžija, (20072)