Napredna pretraga

Pregled bibliografske jedinice broj: 306347

Les bacchanales populaires : ambiance courtoise bachique de la fete de la saint Martin


Zaradija Kiš, Antonija
Les bacchanales populaires : ambiance courtoise bachique de la fete de la saint Martin // Mythes à la cour, mythe pour la cour / Courtly Mythologies
Lausanne, Genève, Švicarska, 2007. (predavanje, nije recenziran, neobjavljeni rad, znanstveni)


Naslov
Les bacchanales populaires : ambiance courtoise bachique de la fete de la saint Martin
(Folk Bacchanalia : the ingratiating Bacchic aura of St Martin festivities)

Autori
Zaradija Kiš, Antonija

Vrsta, podvrsta i kategorija rada
Sažeci sa skupova, neobjavljeni rad, znanstveni

Skup
Mythes à la cour, mythe pour la cour / Courtly Mythologies

Mjesto i datum
Lausanne, Genève, Švicarska, 29.07-04.08. 2007

Vrsta sudjelovanja
Predavanje

Vrsta recenzije
Nije recenziran

Ključne riječi
Saint Martin; fêtes; culte; litterature
(St Martin; festivities; culte; literature)

Sažetak
Depuis longtemps déjà, aux alentours de la fête de saint Martin, le 11 novembre, des fêtes bachiques ont lieu en Croatie continentale. Elles sont le reflet de la continuité et du développement du culte de saint Martin à travers le temps et d’un type de littérature décrivant les us et coutumes basé sur des caractéristiques parodiques courtoises. Dans le passé comme de nos jours, les fêtes martiniennes connaissent une grande popularité en raison de la débauche et de l’enivrement qui les caractérisent. Cette manière de fêter la saint Martin s’est rapidement répandue dans d’autres régions de la Croatie où ces caractéristiques festives n’étaient pas d’usage. Largement couvert par les médias, la fête de la saint Martin d’aujourd’hui interroge quant à son origine et son maintien. C’est dans ce contexte-là que nous avons essayé de trouver les sources des bacchanales martiniennes. Ces dernières témoignent d’une acceptation naïve de la tradition en tant que pratique sainte mais cherchant ses points d’appui dans la mythologie antique et le mythe bachique, reflet d’un monde de la spontanéité. Elles sont particulièrement vivantes dans les curies feudales croates dont les rituels de beuveries, sources de la littérature parodique courtoise apparaissent comme le résultat "d’un spectacle collectif de la conscience naïve" qui est, en fait, un mythe. A cause de sa nature, de sa langue et de son grotesque, la fête martinienne est perçue comme une fête populaire acceptée comme telle jusqu’à aujourd’hui sous l’égide de la conscience sophistiquée et la spécificité culturelle.

Izvorni jezik
Fra

Znanstvena područja
Znanost o umjetnosti, Etnologija i antropologija



POVEZANOST RADA


Projekt / tema
189-1890666-0665 - GENOLOŠKI ASPEKTI USMENE I PUČKE TRADICIJE (Ljiljana Marks, )

Ustanove
Institut za etnologiju i folkloristiku, Zagreb

Autor s matičnim brojem:
Antonija Zaradija-Kiš, (89025)